https://annuel.framapad.org/p/djevacoopnotesnovembre?showControls=true&showChat=true&showLineNumbers=true&useMonospaceFont=false



  • Cet outil est un framapad! nom de l'outil issu du framasoft.
La plateforme est un YESWIKI "gare centrale" : outils libre et gratuit
Il va nous servir à co-écrire les notes de la formation....
Programme :
Matin
Travail sur un cadre commun
Co-animation, co-écriture dans le groupe
Exercice de documentation de ce qu’on a fait hier ou avant-hier, quelque chose qui a intéressé, pour garder trace
Travail sur ce qu’on a envie et besoin d’apprendre
Temps d’apports théoriques courts (maxi 25 minutes)
Tables de découverte d’outils
Après-midi
Défi chamallow (méthodes itératives, méthode agir »
Outils : qu’est-ce que c’est, comment on le choisit ?
Tables de découverte d’outils
Accélérateur de projet, entraînement mental (méthode courte en 1 heure)
Programme précis, mais totalement dé constructible en fonction des attentes et des besoins des participants. Pas d’enjeu sur le programme.
  • Cadre commun.
Co-construction de règles, de ce dont on a besoin pour fonctionner dans le groupe.

  • Bouger, se balader

  • Pauses techniques / pause « vidage »

  • Règle des « 2 pieds », on est ou totalement dans le groupe, ou totalement dehors. Si on a besoin de faire quelque chose, on le dit

  • Joker

  • Faire / expérimenter

  • Pouvoir modifier le cadre commun en cours de route rituellement

  • Chacun doit trouver sa place

  • Bienveillance

  • Droit de ne rien dire activement

  • Rythme cool

  • Alterner les méthodes de travail

Cadre commun adopté par le groupe.

  • Documentation croisée

Capitaliser les productions, documenter ce qu’on fait. Expérimenter par deux, remplir une des fiches sur la plateforme.

  • Carte heuristique

  • Posture de l’animateur

  • Triangle cognitif

  • Compétence coopérative / collaborative

  • L’accompagnement

  • Le blason personnel / réflexion sur soi

  • L’engagement : « je »/ fonction / rôle

  • Auto-évaluation

  • Les freins

  • Construire une culture de la coopération, coopérer en milieu hostile



Temps réflexif

Comment vous avez fait ? comment vous amélioreriez si vous deviez le refaire ? Et le formulaire (doit-il être complété ?)

Peut-on mettre plusieurs liens sur le formulaire ? Dans la partie spécifique, non, mais on peut ajouter des liens dans la description.
Est ce qu'on peut ajouter des images ? Format HTML- ajouter un champ image
Auteur de la ressources : auteur qui a créé/ produit la page ou les auteurs sur lesquels on s'appuie. On tombe sur la question des licences- C'est nous les auteurs/ autrices de la ressource- Si on a des questions sur la ressource ? Pour en savoir plus, vous pouvez contacter telle personne. J'écris quelque chose que quelqu'un peut modifier : tout ne s'y prête pas. Y a toujours un parti pris de la personne au départ.

Il n'y a pas, pour l'instant, de possibilité d'insérer un document, ou un fichier quelconque
Repérer qui modifie les fiches est important.

Comment les participants ont vécu ce temps ?
- Beaucoup de questions sont apparues sur la nature de l'information, sur ce qu'on voulait transmettre.
Nature de l'info, logique de production pour tous - comment rendre ça réutilisable ?
Outil démarche- partage contenu -
- Se réapproprier ce qu'on a fait sur la formation précédente est très pratique, on réinterroge.
Sur les binômes:
  • Le côté regard croisé est agréable, mais c'est difficile d'écrire à deux sur un même document.

Si c'était à refaire, qu'est-ce qui serait à améliorer
A changer ?
Quel est le message qu'on veut faire passer ? comment aller plus loin parce que 20 min c'est trés court. Premier pas de synthèse.
De le faire en présentiel avec tout le monde c'est intéressant
Peut-être avoir plus de temps.

POINT SUR FRAMAPAD
Le framapad que l'on utilise est sur  YesWiki, sur lequel on peut mettre ce que l'on veut. C'est une "gare centrale" dans laquelle on retrouve toutes les informations qui vont permettre de retrouver quels sont les grands éléments d'un projet par exemple.
"FERME"
La question de l'hébergement est importante, elle est tendue au niveau institutionnel.


Temps sur l'hébergement :
"ça c'est mon ordinateur, ça c'est le tien, celui là il est quelque part en Alaska qui fait des recherches et te renvoie les résultats, le mail il arrive là sur ta boite mail à toi."
ordinateurs super loin : web normal
autres programmes : outlook, Thunderbird

  • Explication du fonctionnement d'internet par Sylvain.


Certains éléments nécessitent de télécharger des éléments sur son propre ordinateur.  YesWiki est un programme installé sur un serveur, conçu pour être modifié assez facilement via le navigateur Web. Si on veut notre outil à nous, il faut avoir notre propre hébergement (un ordinateur que l'on sous loue) ou un hébergement via une ferme, ou en achetant un site propre. Hébergement : nom, ordinateur, branchements)

On peut utiliser des ressources en ligne, mais si on veut avoir la main dessus, on a besoin d'un "chez soi". Framasoft ont leur chez eux.

Préfecture : DR, DD
ALFRESCO : Plateforme
Intranet : PACO- sites sharepoint

Un outil doit rester un outil positif. A partir du moment où cela ne rend plus service à son utilisateur, ce n'est plus un outil.

Recensement des besoins

Expression via des Post-it - on met les post-it sur un arbre- si pendant la formation des réponses ont été apportées, les feuilles tombent (post-it ) )

La question de l'animation est importante: pour animer à distance, il faut commencer par animer en présentiel.

  • Tables de découverte :


  • La co-écriture : Le Pad et les règles de la co écriture


Outil : Framapad
Un pad c'est un espace de co-écriture pas de stockage de données! (durée de vie limitée du pad, les données disparaissent à la fin)
Utilisation : écrire ensemble à distance ou écrire ensemble en réunion en projetant le doc sur le mur (la validation se fait de cette manière en direct et on sort de la réunion le doc validé)
Pas de compte utilisateur et l'URL n'est pas protégée. Toutes les personnes ont accès si elles ont l'URL. Il faut absolument se créer des règles communes : il faut se mettre d'accord sur comment on écrit ensemble
les noms de Pad ne sont pas indexés dans les moteurs de recherche. Ce n'est pas un espace d'archivage. On fixe une durée pendant laquelle on n'écrit pas et qu'il se supprime automatiquement
possibilité de consulter l'historique du Pad

Exemple de règles communes :
- On permet de visualiser les modifications que l'on fait (en barrant le texte que l'on supprime, en mettant des commentaires...) utiliser à fond le traitement de texte
- A quel moment on enlève les couleurs/les visuels des modifications, c'est à dire à quel moment on valide ce qui est écrit
- Quelle temporalité, combien de temps et à quel moment on travaille sur le doc, est-ce qu'on se connecte en même temps ou pas pour co-écrire?

Le framapad peut être exporté en PDF/texte brut etc
Le framapad peut être mis et utilisé sur un WIKI type YESWIKI

Outil de visio intégré : framatalk que tu peux avoir en parallèle du Pad voire même utiliser le clavardage (tchat clavier)

  • La notion de gare centrale :


https://padlet.com/LouiseQuincaillere/44xv8ttbrkqv

Concept de plus en plus développé dans les projets, recherches, animation de collectifs. En travaillant sur les questions d'implication, il apparaît que les gens s'impliquent par eux-mêmes et on ne peut pas les impliquer à leur place.
Travail sur les leviers de l'implication : la gare centrale permet de travailler sur les lieux et les niveaux d'implication.
Conditions d'implication : mettre en place des niveaux et des lieux d'implication.
Dans la gare centrale : quand un nouveau arrive, il peut prendre connaissance du projet, comprendre les outils et les éléments, rendre lisible les outils, l'histoire
Capitaliser / partager les projets
Avec le moins de barrières possibles
Toujours afficher un contact (tél) : tour de garde
Eviter le syndrome EPM : Et Puis Merde !
Réflexion sur comment on communique entre nous : sortir du tout mail
> temps asynchrones
> temps synchrones
FRAMATEAM : alternative au mail - définir le bon canal pour le bon message : la définition doit être partagée par le groupe.
Impulser le projet en dictateur bienveillant. Il faut éviter de devenir un créateur fossoyeur (le projet meurt quand la personne s'en va) : il faut organiser les conditions du partage.
Exemple : http://animacoop.net/formateurs/wakka.php?wiki=PagePrincipale
Conférence téléphonique gratuite : https://www.ovh.com/cgi-bin/telephony/webconf.pl
Des canaux de communication différenciés :
ex : l'envoi d'un mail est pour action. Sinon, utilisation de forum ou groupes de discussion
Mise en place des règles et outils de discussion, diversification des canaux
point sur l'utilisation des outils 2 fois par an. Ritualisation des choix d'outils entre les membres
importance de la démarche volontaire cf inscription aux liste de discussion FRAMALISTES
Fonction d'espaces de partage et mutualisation de contenus
partie Motdepassothèque : fixe les utilisateurs et la répartition des pouvoirs/des droits. Partager sincèrement
sur les outils collaboratifs, définir les droits et le niveau de collaboration
OUTILS DE GARE CENTRALE :
  • Premier niveau : framapad :
    • puis padlet puis les gares centrales : https://padlet.com/ = murs de post it
    • Yeswiki
    • Il faut commencer simple et en présence "petite expérience irréversible de coopération"

Défi Chamallow

Chaque groupe dispose de 20 spaghettis, 1 mètre de ficelle, 1 chamallow et 1 mètre de scotch. L'objectif est de construire une structure autoportante la plus haute possible pour que le chamallow soit le plus haut possible. 18 minutes attribuées.

Débriefing

Par groupe, comment s'est passée l'expérience ? Quel a été le processus ? Qu'est-ce qui serait à changer si on devait le refaire ?

  • Groupe 1: une conceptrice, 1 impatiente "on y va". Il a eu "communion" sur le projet. Il n'y a pas eu de difficulté à se mettre d'accord, avec un consensus sur le trépied. Si c'était à refaire, on referait de la même façon, avec le même temps disponible. C'est bien de travailler à plusieurs sur du pratico-pratique "manuel". Ca a bien fonctionné.

  • Groupe 2: pas de phase de "digestion" de la commande avant de se mettre à l'action. La contrainte "temps" fait obstacle. La question posée était de savoir si chaque participant du groupe devait expérimenter tous les "rôles". Doit-on tous faire ce que l'on fait le mieux a priori, ou au contraire expérimenter de nouveaux champs d'action ? Si c'était à refaire: c'est finalement pas mal, on est satisfaits du travail réalisé.

  • Groupe 3: Retour sur la consigne pour l'explorer au maximum. Beaucoup de connivence et de confiance entre les membres du groupe. On a joué sur les traits de caractères de chacun. On a testé, expérimenté, on est revenu sur des process, on a acté le fonctionnement essai/erreur. Si c'était à refaire on referait la même chose.


  • Les 2 catégories de personnes qui réussissent le mieux ce défi sont les architectes et les enfants, qui expérimentent en permanence. Les ingénieurs réussissent le moins bien car ils passent trop de temps à conceptualiser et n'ont plus assez de temps pour l'effectivité.


  • On peut commencer par un premier étage stable, puis monter au fur et à mesure.


  • Il faut prendre le temps de réfléchir avant de passer à l'action. Par exemple, il n'a jamais été interdit d'aller voir sur internet, ou de travailler en un seul groupe.



L'outil

Penser l'outil par ce qu'il apporte, par son utilisation, en termes de besoins.
Pour s'assurer qu'on pose bien la bonne question: "en tant que xxxx, j'ai besoin de xxxx afin de xxxx". C'est ce qu'on appelle la formulation par usage. Elle sert de base pour trouver l'outil dont on a vraiment besoin.
Le changement récurrent d'outils contribue à la démotivation des partenaires.

Libre / propriétaire

Une ressource numérique (R.N.) libre est une ressource qu'on peut prendre, réutiliser, transformer, vendre... à condition de respecter la licence sous laquelle elle est publiée.
Les R.N. ouvertes ont des droits limités (droit commercial)
Quand on est propriétaire: personne ne peut récupérer la façon dont l'outil a été fait.
Propriétaire n'est pas forcément payant. Peut être gratuit mais "c'est toi le produit" (enregistrement et vente des données perso)

Différence logiciel libre / ouvert : les utilisateurs peuvent modifier et participer au code ou pas.

OUTIL CONVIVIAL :(Yvan Illitch): ni maître / ni esclave - qui améliore ma capacité d'action - qui n'ajoute pas de contraintes supplémentaires

INSCRIPTIONS

Google form: propriétaire, gratuit, mais collecte les informations
Framaform:
inscription-facile.com
Doodle = Google,
Framadate = Framasoft

Accélérateur de projet

En deux groupes, "J'aimerais que le groupe m'aide à".

Accélérateur 1 : https://annuel.framapad.org/p/Acc%C3%A9l%C3%A9rateur1
Accélérateur 2: https://annuel.framapad.org/p/accelerateur-2

JOUR 2:
Retour sur les accélérateurs

Accélérateur 1:
Stéphanie: on n'a pas fait ressortir toute la potentialité de l'exercice
Forme très interressante-tenir le temps, temps de parole,
A l’impression que ça n'a pas complètement marché, car la définition de la problématique n'était pas claire. La solution n'est claire pour personne.
Pas de solution simple et claire : il est urgent d'attendre!
Pas de solution "magique"
Culpabilisé de ne pas être assez claire
Là où cela n'a pas été évident, c'est que l'on a du choisir un projet au débotté, sans préparation.
Interet et à transférer : écoute...

Il faut préparer celui/celle qui va présenter sa problématique.
Compliqué pour les autres de rentrer dedans de manière immédiate : utile d’être des naïfs de l'affaire
Ouvre vraiment sur ce qu'est ton besoin et problème

Accélérateur 2:
Intéressant d'avoir une analyse des pratiques : échanger sur les projets, ce qu'on fait et nourrir un projet collectif
L'avantage c'est que les gens autour de la table étaient d'horizons différents: en DD, en DR, en administration centrale, CEPJ ou non....
Sincérité brute de décoffrage! Ça fait du bien
A ouvert des perspectives

Permet de prendre conscience de beaucoup de choses: vision à moyen terme...
C'est un outil qui devient meilleur au fur et à mesure qu'il est utilisé. On fera peut-être un second accélérateur dans la journée.
Accélérateur permet de franchir le pas d'après!
Qu'en est-il de la prise en compte de la situation émotionnelle des participants à l'accélérateur ? Le cadre posé au début est très important, notamment la confidentialité, la confiance, la bienveillance... Il faut des règles éthiques et déontologiques posées au préalable.
la phyique

Programme de la journée

Retour sur le cadre commun.
Tout le groupe doit être garant de ce cadre.
On peut rajouter la confidentialité à ce cadre commun.

  • Les licences

  • Retour sur les attentes

  • Au moins un tour d'accélérateur

  • Deux sessions d'écriture de documentation croisée.

  • Tables de découverte


FIN DE JOURNEE POSEE A 17 HEURES, REPAS ENTRE 12h ET 12h30

Les licences, la propriété intellectuelle.

Un focus sera fait sur le statut particulier des fonctionnaires.
Propriété intellectuelle en France :
deux droits différents :
  • droit moral => incessible et inaliénable
  • droit patrimonial=> cessible et transférable
Pour revendiquer un des droits, il faut que la production soit signée. Le premier qui signe est réputé être l'auteur et c'est lui décide de la licence qui va s'appliquer à sa production
À ce jour, ce n'est pas le cas dans la plupart des productions associatives. On assiste à un "pillage" des productions des acteurs de l'ESS par des structures privées.
A noter : on peut utiliser une petite partie d'une œuvre, s'il s'agit d'un texte, en citant l'auteur et mettant en "...".

Les licences viennent agir sur le droit patrimonial.

Licences Creative commons :CC by (par-attribuée à qqn, il faut citer l'auteur) SA (Share Alike=partager dans les mêmes conditions, c'est-à-dire que si on utilise un élément libre, on doit le laisser libre): les conditions du partage doivent rester identiques. On peut l'utiliser en l'améliorant à la condition de le faire en CC by SA et en citant l'auteur

Questions à se poser dans l'usage de production :
Est-ce que j'ai le droit d'utiliser les contenus commercialement ? Si quelqu'un est payé pour utiliser le contenu, c'est un usage commercial.

Déterminer si c'est un usage commercial ou pas ; si je souhaite l'utiliser sous la même licence ou pas : dans le bien commun on ne peut pas le privatiser cela appartient à la communauté
NC: non commercial : par défaut cela peut être utilisé de façon commerciale

CC BY NC SA : contenu libre partageable mais non commercialement. Citation obligatoire.
ND:Le (interwiki inconnu) titulaire des droits autorise toute utilisation de l’œuvre originale (y compris à des fins commerciales), mais n’autorise pas la création d’œuvres dérivées.
0: licence complètement ouverte sans droit d'auteur (n'existe pas en France)


Salarié de droit privé: le droit dépend du contrat de travail, du droit du travail ou du code de la propriété intellectuelle. S'il n'y a rien d'écrit, c'est le salarié qui décide de la propriété de ses écrits. Il faut se poser la question de la signature: auteur physique ou structure ?
La place de l'individu dans le collectif est à questionner, que se passe t'il quand la structure disparait ?

Salariés de droit public:
Production professionnelle, dans un cadre professionnel (mission) droit moral OK, droit patrimonial appartient à l’État sauf si contrat de cession (acte volontaire de l'auteur de récupérer les droits)
Attention différence entre signature et diffusion !
Par dérogation tu peux utiliser du contenu par courtes citations, si non il faut avoir l'accord de l'auteur
Par défaut si rien n'est cité sur le site de diffusion c'est le droit d'auteur classique qui s'applique
Possibilité de mettre un logo CC by SA téléchargeable sur le cite créative Commons

LIEN VERS LE SITE CREATIVE COMMONS: http://creativecommons.fr/licences/
Pour savoir quelle licence choisir: https://creativecommons.org/choose/?lang=fr

Droit d'auteur et fonction publique :
Dans le principe :



Sinon, j'ai trouvé cet article assez clair et complet (pour moi en tout cas) : https://www.avocats-picovschi.com/oeuvres-creees-par-un-agent-public-a-qui-sont-les-droits-d-auteur_article_1170.html
Et ça que j'ai trouvé intéressant :http://www.regardscitoyens.org/documents/notes/20121216-RegardsCitoyens-DADVSI-droit-auteur-donnees-publiques.pdf


Démarche coopérative, étapes et leviers :
Favoriser l'implication
On n'implique pas quelqu'un, on s'implique soit même. La démarche d’implication peut être favorisée mais elle ne s'impose pas, elle est volontaire.
Nous on peut mobiliser et mettre en place les conditions de l'implication de chacun. Créer des lieux, des espaces, d'implication. Que plusieurs types et niveaux d'implication sont possibles. Important de montrer, d'informer, d'expliciter, de permettre l'expression des accords et désaccords : ce sont des conditions à l'implication/à la participation. Que chacun est une place et que ce soit ouvert : que les gens puissent entrer et sortir de leur implication quand ils en ont besoin. Valoriser, remercier. Mettre les gens en confiance : ne pas oublier que c'est du relationnel tout ça!
Partager et créer "du commun"
Réunir les communs sur un même espace et les partager. l'histoire, les besoins partagés et à quel besoin on répond, une charte, qu'est-ce qui nous réuni et nous motive à travailler ensemble, le vocabulaire à expliciter et notamment les sigles, les rituels des groupes, les accords-les règles du groupe.
Expliciter les contraintes de chacun
Avoir des temps synchrones et asynchrones. Les temps synchrones permettent faire les points d'étapes, de se remettre d'accord, de repartir avec le commun.
Choisir ses outils
Quels sont nos objectifs et comment on peut les atteindre? Par quelles étapes/quelles productions on passe? Par des outils numériques SI BESOIN. Si c'est adapté, si ça répond à un besoin précis.
Choisir ensemble son mode de travail et son mode de projet (projet collaboratif, ou projet planifié).
Il peut y avoir plusieurs mode de travail et mode de projet qui se chevauchent.
Choisir ses outils d'animation