:: suivant >>
éditer :: []->

CARTOGRAPHIE PARTICIPATIVE DES SERVICES

BAUGES ET GAPENÇAIS PROJET AFNIC (2016-2018)

ENJEU
L'accès aux services passe d'abord par l'accès à l'information. Beaucoup d'opérateurs travaillent à améliorer cette information sur leurs services - notamment en ligne, mais souvent les données ne sont pas actualisées, incomplètes, dispersées, les usagers ont du mal à trouver leur chemin à travers la masse d'informations proposées par des sites parfois contradictoires, et les démarches des services sont cloisonnées.

OBJECTIFS
- améliorer la qualité de l'information et sa mise à jour, grâce à une démarche participative.
- simplifier l'accès à ces informations, grâce à un outil qui permette un accès facile et immédiat aux données sur les services proposés pour un territoire donné.
- faire dialoguer les différentes sources d'informations existantes, pour que l'information mise à jour chez l'une soit automatiquement mise à jour sur l'autre.

TERRITOIRES DU PROJET
Le Pays gapençais (05 - PACA) et les Bauges (73 - AURA).
- Dans le Pays gapençais, le projet AFNIC prend la suite d'une expérimentation de cartographie participative sur les services liés à la petite enfance et au vieillissement, avec l'ADRETS (2014-2015).
- Dans les Bauges, le projet s'inscrit dans la continuité de la refonte du site internet en 2015, qui donne aux associations du territoire un espace dédié, avec un agenda partagé des évènements du territoire.
DURÉE DU PROJET
De septembre 2016 à septembre 2018.
BUDGET
Le projet est co-financé par la Fondation AFNIC pour une solidarité numérique, et par la Région Auvergne- Rhône Alpes.
Le budget est annualisé et voté chaque année.

PREMIÈRES ÉTAPES DU PROJET
De septembre à décembre 2016 :
- définir quels services inclure dans un annuaire participatif géolocalisé.
- identifier quelles informations sont nécessaires à cet annuaire.
- définir le périmètre de l'annuaire en interrogeant les habitants et les professionnels sur leurs pratiques pour accéder aux services (stratégies, trajets, etc).
- dresser un état des lieux des sources d'informations sur les services (de l'échelle locale à l'échelle nationale).
- sensibiliser et mobiliser les utilisateurs potentiels de cet annuaire : opérateurs de services, usagers, collectivités, espaces d’accueil (Maisons de service au public, Espaces publics numériques,,,).